Vallemaggia.


Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas.

Il n’est pas rare qu’avec le poète on dise: «O temps suspends ton vol» pour savourer
au mieux les jours gorgés de soleil dans le Val Maggia. Son paysage fluvial est unique. Il est fait d’innombrables chutes d’eau, de très hauts sommets, d’une multitude de petits lacs alpins, d’alpages délaissés ainsi que de petits hameaux situés dans les vallées latérales. Ici, nous avons l’agréable sensation de nous sentir libre et de profiter pleinement de la nature. Pourquoi ne pas consacrer une journée à la découverte artistique et partir à la rencontre d’un peintre ou d’un sculpteur ou alors admirer les travaux des tailleurs de pierre dans le granit du Val Maggia, œuvres que l’on trouve ici dans la vallée mais aussi sur les places publiques et dans les parcs à l’étranger.

Pour le lendemain, nous vous proposons une balade au cœur de la nature en empruntant l’un de nos nombreux sentiers, très bien entretenus, qui tissent un réseau de plus de 700 km de promenades et d’itinéraires présentant divers degrés de difficulté. (Un exemple parmi d’autres: celui qui part de Foroglio et vous porte dans le val Calnègia. Ne manquez surtout pas la fameuse «Splüia Bèla»).

Nouvelle journée, nouveau thème: l’architecture et son histoire dans le Val Maggia. Si les maisons résidentielles occupent le fond de la vallée, dans les hameaux des vallées latérales, le style traditionnel domine. Il faut cependant signaler la présence du style moderne. En effet, à Mogno, juste avant Fusio (1280 m) l’église du célèbre architecte Mario Botta, recouverte d’acier et de verre, est construite sur une base elliptique en marbre de Peccia et en granit.

Réservez également une journée au musée ethnographique de Cevio situé dans deux très belles maisons patriciennes datant du XIIe siècle. L’exposition permanente vous conduira sur les traces d’un parcours historique et géographique du Val Maggia. Nous attirons votre attention en particulier sur l’exposition de la pierre ollaire et celle concernant la chèvre. Dans le musée se trouvent également les pièces archéologiques de la nécropole romaine de Moghegno datant du II et IIIe siècle avant J.-C.

En chemin, faites une halte à la terrasse de l’auberge d’un des villages caractéristiques pour y boire un «macchiato» (un café) tout en conversant avec les gens du coin. Ils vous diront que le climat presque méditerranéen des mois d’été se prête particulièrement bien à une baignade en famille à la rivière. Son eau est claire et limpide, ses plages sont romantiques à souhait.

Vous pourrez également être tenté par un tour en VTT, des promenades à cheval ou par la pratique du vol libre (parapente). La palette des couleurs qui illumine les différents moments de la journée ne pourrait être plus variée. C’est probablement l’impression que vous aurez, à la tombée de la nuit, alors qu’assis à un «grotto» avec un verre de «nostrano» (vin rouge préféré des habitants du Val Maggia), vous rêverez de lendemains qui chantent. Peut-être avez-vous l’intention de monter de Maggia en direction de l’alpage Deva pour ensuite descendre dans le val Verzasca, la vallée voisine, une longue et exigeante excursion.
«O temps, suspends ton vol! et vous, heures propices, suspendez votre cours!»

Visitez le site Vallemaggia magic secrets